Charte

Préambule

Cette charte a pour objectif de poser les bases de fonctionnement du collectif. Il ne s’agit pas d’un document « fermé », à respecter absolument, il a en réalité pour ambition de ne jamais servir :  le bon sens, la courtoisie et la convivialité devraient à eux seuls suffire à gérer le collectif.

Objet

Le but de ce collectif est de proposer, sur un périmètre géographique restreint, des moments de débats ouverts à toutes et tous et sur des thématiques sociales et/ou écologiques, que l’on peut regrouper sous l’appellation « de gauche ». Ces thématiques pourront s’articuler autour de sujets variés qui pourront avoir des portées locales, nationales ou internationales.

Ces débats pourront prendre la forme notamment de réunions, de conférences-débats, de ciné-débat, de groupes de lecture, etc.

Pourquoi un collectif

Simplicité

L’objectif de créer un collectif relativement informel, par rapport à une structure plus élaborée comme une association, est de permettre à ses membres de se focaliser sur ses missions fondamentales (organisation des débats) et non sur l’administratif. Préservons notre capacité d’action forcément limitée !

Elections

Le collectif « CRC » est créé dans un unique but, celui défini par son objet. Il ne devra pas sortir de ces missions et, notamment, ne devra en aucun cas être utilisé à des fins électoralistes : il se veut éminemment politique sans pour autant prendre le parti de telle ou telle organisation politique. Le collectif s’interdira de commenter de quelque manière que ce soit les élections ou les actions de telle ou telle organisation locale.

L’objectif est que le collectif puisse rester soudé et permettre à ses membres de discuter entre eux sereinement quand bien même les organisations politiques en présence seraient rivales lors d’une élection.

Membres du collectif

Qui

Peuvent être membre du collectif toute personne morale (association locale, politique, syndicale, etc.) ou toute personne physique. Bien que le collectif ait une volonté d’intervenir sur un périmètre géographique restreint, il n’existe pas d’exigence de localisation des personnes souhaitant le rejoindre.

Admission

Après la constitution originelle du collectif, une personne morale ne peut rejoindre le collectif que si aucune des personnes morales du collectif ne s’y oppose par un veto formel.

Radiation

Toute personne morale ou physique peut quitter le collectif à tout moment. Un vote à la majorité simple des personnes constituant le collectif peut également décider de la radiation d’une personne physique ou morale du collectif.

Périmètre géographique d’intervention du collectif

Le collectif souhaite intervenir « localement », notion volontairement relativement floue : sans instaurer des frontières physiques indépassables, il souhaite rester dans l’esprit du terme « local ».

Les limites « molles » et évolutives proposées lors de la réunion constitutive du collectif vont de Poissy à Conflans en passant par les villes de l’Hautil.

Choix des thèmes abordés

Les thèmes à aborder seront proposés par les membres du collectif. Cette proposition devra nécessairement indiquer le thème à aborder et le nom d’un intervenant éventuel ainsi que, éventuellement, le coût estimé de l’intervention.

Chaque thème fera l’objet d’un vote des membres de l’association, une majorité simple permettant de valider le principe de la tenue de la rencontre en question.

Financement

Le collectif, pour fonctionner, aura besoin d’argent, dont les deux postes principaux seront :

  • Publicité (impression des tracts et affiches)
  • Rétribution éventuelle des intervenants (frais de déplacements et honoraires)

Le collectif étant informel, il ne disposera pas d’un compte en banque et aucune contribution ne sera obligatoire. On peut estimer les besoins de financement à quelques centaines d’euros par an. Une comptabilité sera tenue soigneusement.

Les rencontres/débats seront ouvertes au public gratuitement, une contribution volontaire pouvant être proposée (sous la forme d’un chapeau / boîte à don à l’entrée). Une unique personne physique sera chargée de conserver l’argent liquide de l’association, cette personne devant nécessairement être distincte de celle s’occupant de tenir la comptabilité.

Moyens d’information

Vecteurs

Afin de prévenir les habitants des villes dans lesquelles le collectif intervient, on pourra utiliser les moyens suivants (liste non exhaustive) :

  • réseau interne des organisations faisant partie du collectif ou amies
  • communiqués de presse
  • affichage public sur les panneaux dédiés à l’affichage d’opinion
  • tractage ciblé éventuel (dépôt de tracts dans des cinémas « amis » tels que Pandora, Utopia, Cinéville, etc.)
  • On s’interdira tout affichage sauvage.

    Contenu et signatures

    Le contenu sera bien entendu informatif et signé du seul collectif (par exemple sous la forme « le collectif CRC vous invite à un débat… »). Les éventuels logos à faire apparaître sur les documents seront nécessairement plus petits que la signature, l’esprit étant que le nom du collectif apparaisse clairement au lecteur et que les logos des associations du collectif ne soient lus que si le lecteur s’intéresse de plus près au document.

    Des personnes physiques pouvant faire partie du collectif et certaines organisations pouvant souhaiter ne pas faire apparaître leur logo, on utilisera une mention de la forme « Le collectif est notamment constitué des organisations suivantes : … » avant l’affichage des logos.